Danse Tarla Danse

by ZenCabine

supported by
/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

1.
03:56
2.
03:23
3.
02:32
4.
02:00
5.
6.
04:48
7.
02:38
8.
03:40
9.
04:04

credits

released August 16, 2012

tags

license

all rights reserved

about

ZenCabine Québec

zencabine@hotmail.fr

ZenCabine est un projet personnel! Ces chansons ont été enregistrées dans mon presque studio, le son n'est donc pas de très bonne qualité! Soyez indulgents car l'idée première, en les mettant en ligne est d'amasser un peu d'argent qui me permettra d'acheter assez de bière pour attirer mon ami Jo de Québec qui, lui, a le talent nécessaire pour réaliser un album qui déchire! ... more

contact / help

Contact ZenCabine

Streaming and
Download help

Track Name: Condamné
Bertrand sur son balcon,
Bertrand qui tente de faire du charme, aux filles qui passent, sac à la main, près du marché Jean-Talon!
Laissant miroiter sur sa bedaine au sex-appeal en panne le reflet ambré du goulot, sa bière à moitié pleine.

Portant le cercueil de son idéal une fois par mois jusqu’au bureau du bien-être social. La falle basse, l’espoir courbé autant qu’le dos traine ses pieds vers son fauteuil qui l’accueille comme un condamné.
Track Name: Mademoiselle
Mademoiselle (Camping Roger)

C’était mademoiselle malgré ses cheveux poivre et sel et son odeur de lilas. À chaque fois qu’elle me textait sur mon cell, son langage vulgaire et gras étrangement m’allumait, comme une tarte aux pommes chaude, me réconfortait. Se sentir vivant comme jamais, c’était la reine du tournoi de pêche, j’étais le « catch of the day »

On s’était brêlé une entente dans d’la corde usée. On allait se r’trouver dans une tente roulotte au camping Roger! (bis)

C’était mademoiselle malgré ses cheveux poivre et sel et son odeur de lilas. De ma boîte de courriel inondée par la belle je m’ennuie un peu parfois. Trop puissant, comme elle me voulait telle une enfant gâtée devant un gros jouet! Étourdissant, ça m’épuisait. Je voulais être autre chose qu’un manche à balais!

On s’était brêlé une entente dans d’la corde usée trop faible pour durée et je n’ai jamais revu le camping Roger…
Track Name: Caisse de 24
18h00
Vas donc m’acheter un pack de smokes Export A vert, une caisse de 24 j’sais pas quelle sorte, prends la moins cher. Y fait trop chaud icitte chu t’à veille de manquer d’air. Ça sent la swomp comme dans la cave chez ma grand-mère.

Mais chu ben avec toi le gros!
Encastré dans ce fauteuil trop mou…mou…mou

23h00
On cherche des beeties dans le tapis du salon parce que le p’tit Rivard fait pus la livraison. Au pire on fumera des boutes séchés de creton et à grands coups d’couteaux dépècerons ton futon.

Ce sera la toile de notre tableau,
étendue comme une peau de
gnou…gnou…gnou

5h00 (au p’tit matin)
La langue sortie on est là les deux qui s’enlignent à se découper dans un matelas de camping des pantoufles aussi confortables qu’un J-string, Vas donc savoir c’est qui qui est Dong c’est qui qui est Ding!!!!
Track Name: Cloportes remix
As-tu su comment y font pour engraisser les poulets?
As-tu su qu’le gars pensait vraiment qu’elle voulait?
As-tu vu comment qu’le monde est lette dans ta TV?
As-tu vu qu’c’tait pas le bon orifice pour faire des bébés?

As-tu pu t’relever de ton fauteuil inclinable?
Ben drette sur tes deux pieds, en es-tu capable?
Prendre le bois tout nu comme un animal sous les yeux des chevreuils qui trouvent ça ben normal!

As-tu lu la mort ce matin dans ta feuille de chou?
Ben oui r’garde rien qu’en dessous de l’annonce de skidoo!
C’est à devenir zinzin, à devenir fou.
C’est même rendu que c’est Tintin qui zigne Milou!

As-tu cru au p’tit Jésus couché dans son étable?
As-tu cru qu’t’aurais jamais à mettre ton poing sua table?
Pis là tu te rends compte que ton monde est sale, que ce qui est le bien pour toi pour un autre est le mal!
Track Name: Piège
Passé le dernier village la pluie s’en mêle et les orages. Mais je le vois, le ruban bleu qu’elle portait dans ses blonds cheveux déposé là sur un buisson, signe que ce chemin est le bon. Rempli d’espoir j’entre dans la forêt l’air imbécile et satisfait du gars qui va la coupe aux lèvres enfin pouvoir calmer la fièvre qui le tenaille depuis le jour où il tomba à son tour sous le charme de la belle Camille. Voilà mon âme partie en vrille alors que je gambade comme saoul vers notre tout premier rendez-vous!

Pauvre épais, tout ça n’était qu’un piège.
J’ai cru bonnement à leur manège.
Buvant du crapaud la bave
Comme un tata comme un cave.

Mais je ne suis pas méchant et je vais même rire avec eux!!!
Maudit niaiseux, maudit niaiseux…
Tout en moi pleure, tout en moi meure…
Ça se peux-tu être écœuré de toujours tendre l’autre joue?
Quand est-ce que ça va être mon tour? Mon bonheur à moi, y est où?
Dans une bouteille, comme un bateau inachevé?

Passé le dernier village la pluie s’en mêle et les orages. Mi démoli, mi comateux, tels les bons toutous qui rentrent chez eux parce qu’ils finissent par entendre raison et savent qu’on ne les aime qu’à la maison, je reviens au bercail pour m’y réchauffer et remettre en place mes pauvres idées. Regardez ce qu’ils ont fait de mes doux rêves… Comment suis-je devenue du loup la chèvre? Pourrai-je un jour croire encore en l’amour sans y voir le bout du nez d’un vilain tour. Couche par couche ma fierté se rhabille, ne se mettra plus à nue pour une fille. Puisque je ne pourrai jamais dire « nous », ne me reste plus qu’à boire tout mon saoul…
Track Name: Mono Paul D.
Je ne travaille pas dans un champ de coton. Je ne dors pas sur une couchette de paille. Je ne me fais pas de sang de cochon. Je n’ai pas de blues dans la tête qui braille.
Hostie que j’t’écœuré du monde qui n’ont pas une cenne et qui passent leur temps à chialer qu’on les prend pour des mitaines.
Ben c’est ça que vous êtes, payez côlisse!!! C’est pas beau ça : l’envie… On en tire très peu de profit. Entre deux œufs bacon j’ai Pas le choix de te couper ton emploi. Y faut que mon empire se déploie, pis tu ne veux pas que je te paye comme un Chinois!
Track Name: Les mots
Qu’est ce que tu pensais faire de moi après ce soir-là? Ce baiser au goût de vin, était-ce le début ou la fin? Peux-tu m’expliquer pourquoi on n’en parle pas? Comme un péché anodin oublié au petit matin.

C’est l’amour qui berce mon corps quoi qu’en disent les idiots pour qui comme toujours mon chien est mort car je n’saurai pas les mots….
pour te le dire.

(2e couplet doit être chanté par ma blonde mais elle dort)
Lâche ton air de chien battu, de mal foutu. Lève les yeux. C’est toi que je veux. On ne peut pas vivre comme dans les vues bien entendu car nous deux c’est peut-être pas pour le mieux…
Mais ce sera pas pire…

C’est l’amour qui berce nos corps quoi qu’en disent les idiots pour qui comme toujours notre chien est mort car nous n’saurons pas les mots….

C’est l’amour qui berce nos corps quoi qu’en disent les idiots pour qui comme toujours notre chien est mort car nous n’saurons pas les mots….
pour se le dire.

Qu’est-ce qu’on pensait faire de nous après ce soir doux? Ce baiser au goût de vin, était-ce le début ou la fin? Deux voleurs de temps, deux filous, un mauvais coup? Comme un péché anodin oublié au petit matin.